CONFÉRENCES 2018

SEPTEMBRE

25 SEPTEMBRE

Le Marketing : vecteur de croissance ou manipulation

Philippe VILLEMUS Enseignant à Montpellier Business School, spécialiste marketing, essayiste, chroniqueur Midi Libre


OCTOBRE

2 OCTOBRE

Adaptation des territoires littoraux à la montée de la mer
Hélène REY-VALETTE
Maître de conférences en économie - Université de  Montpellier


9 OCTOBRE

Ai-je le devoir de faire le bonheur des autres
Maurice VIDAL Professeur de philosophie, écrivain    

Au premier abord, il semble aller de soi que je doive faire le bonheur des autres, car l'exigence déontologique de bienveillance et de respect à l'égard d'autrui s'impose d'elle-même. L'altruisme prime sur l'égoïsme : toute la morale est là ! Mais les choses se compliquent dès qu'on s'aperçoit qu'il y autant de conceptions du bonheur que d'individus, et qu'il n'est pas dit qu'on sache ce que l'on veut exactement lorsque l'on dit vouloir être heureux. Or, à supposer qu'on le sache, en quoi cela engagerait-il l'humanité entière ? Ne court-on pas ici le risque d'un paternalisme dangereux et despotique ? Au lieu du bonheur, il serait peut-être plus sage d'opter pour le bien, au sens où Voltaire disait: "J'ai fait un peu de bien : c'est mon meilleur ouvrage".


16 OCTOBRE

Les dieux grecs dans la publicité
Daniel Nigoul
 Professeur agrégé de lettres classiques


NOVEMBRE

6 NOVEMBRE

Catalogne et guerre d'Espagne
Martine BIARD
Professeur d'histoire, écrivain-romancière


13 NOVEMBRE

Les serious games
Laurent ALDON Docteur responsable des enseignements de science des matériaux IUT Nîmes, Maître de conférence Université de Montpellier


VENDREDI
16 NOVEMBRE

L'Europe entre désir et réalité
Virginie ROZIÈRE
Députée européenne, Commission protection de consommateurs, Commission des pétitions


20 NOVEMBRE

L'art s'adresse-t-il à tous ?
Maurice VIDAL Professeur de philosophie, écrivain       

L'art, c'est-à-dire l'ensemble des œuvres de beauté produites par l'être humain, s'adresse à tous parce qu'il est d'essence universelle : tout homme, d'où qu'il vienne, est censé pouvoir apprécier une œuvre d'art, qu'il s'agisse de peinture, de sculpture, de musique ou autre. Pourtant, le grand public ne comprend pas nécessairement ce que comprennent les spécialistes, si bien qu'une culture artistique paraît indispensable pour admirer une œuvre d'art et en saisir le sens. Il reste que la connaissance théorique de l’œuvre ne suffit nullement : par exemple, le tableau intitulé "Sans titre", du peintre espagnol Joan Miro, qui représente quelques points noirs constellant une toile blanche, laisse perplexe : l'artiste sait-il lui-même ce qu'il a voulu dire ? Peut-être faut-il rappeler ici le mot des frères Goncourt qui disaient : "La chose au monde qui entend le plus de sottises en une journée, c'est un tableau de musée" !


27 NOVEMBRE

Signes du zodiaque et mythologie

Daniel Nigoul Professeur agrégé de lettres classiques

 


DÉCEMBRE

4 DÉCEMBRE

Progrès récents et avenir en cancérologie
Jean-Bernard DUBOIS Professeur Honoraire en Cancérologie-Radiothérapie, Président de la Ligue contre le Cancer


11 DÉCEMBRE

La pauvreté en France

Philippe VILLEMUS Enseignant à Montpellier Business School, spécialiste marketing, essayiste, chroniqueur Midi Libre


18 DÉCEMBRE

Les Juifs à Montpellier et dans le Languedoc à travers les âges
Michaël IANCU Docteur en histoire, directeur de l'Institut Universitaire Maïmonide-Averroès-Thomas d'Aquin