CONFÉRENCES 2019

JANVIER

8 JANVIER

La présence d'autrui nous évite-t-elle la solitude ?
Maurice VIDAL Professeur de philosophie, écrivain    

La solitude, c'est l'absence d'autrui. Cette absence est souvent ressentie comme un mal-être. Pourtant, il arrive que la présence d'autrui soit pire que la solitude. On peut même se sentir seul en présence d'autrui, fût-il un de nos proches. Il reste que la solitude n'est pas toujours vécue négativement : elle peut être recherchée, à l'image du Promeneur solitaire dont parle Rousseau. Toute solitude ne serait donc pas à éviter, et la présence d'autrui, pour réconfortante qu'elle paraisse, serait à reconsidérer, que ce soit dans le dialogue, qui peut être mensonger, dans l'amitié, qui peut être intéressée, ou dans l'amour, qui peut être égoïste. Dès lors, que faut-il penser de la présence d'autrui ? Est-elle capable de nous éviter la solitude, ou faut-il, au contraire, éviter la présence d'autrui pour jouir de la solitude ?


15 JANVIER

Ne plus vieillir : fiction ou réalité
Jean-Marc LEMAITRE Spécialiste de la biologie de vieillissement, Directeur de recherche INSERM à IMRB de Montpellier


22 JANVIER

La guerre de Corée et ses enjeux stratégiques de 1950 à nos jours
Pierre JOURNOUD
 Professeur d'histoire contemporaine à l'Université Paul Valéry de Montpellier


29 JANVIER

Aphrodite-Vénus, déesse de l'amour et de la beauté
Daniel Nigoul
 Professeur agrégé de lettres classiques


FÉVRIER

5 FÉVRIER

L'affaire du Lusitania
Jean-Pierre PAOLI Ingénieur à la retraite


12 FÉVRIER

Sport et argent, le mariage de déraison

Frédérique SALAVILLE  Professeur agrégée d'histoire, formatrice académique


19 FÉVRIER

L'aventure d'un médicament
Olivier JONQUET Président du Comité d'éthique du CHU de Montpellier


MARS

12 MARS

L'intelligence artificielle, comment ça marche ? De quoi s'agit'il ?
Anne LAURENT
 Professeur d'informatique, Université de Montpellier (LIRMM / Polytech)


19 MARS

Alors, on mange quoi ?
Laurent CHEVALLIER Médecin nutritionniste, botaniste


26 mars

Vaut-il mieux une injustice qu'un désordre ?

Maurice VIDAL Professeur de philosophie, écrivain    

Toute société ne vaut que par un ordre "juste", c'est-à-dire par des lois justes. Mais qu'est-ce qu'une loi ? C'est, dit Rousseau, l'expression de la "volonté générale". Or, cette dernière est-elle toujours juste ? Non, évidemment ! Faut-il, en conséquence, supprimer les lois ? Bien sûr que non, car il n'y aurait ni justice ni injustice, et ce serait "la guerre de tous contre tous", comme le fait remarquer Hobbes. Il faut donc revenir aux lois, et plus encore à des lois capables de tenir les hommes en respect, car le désordre est pire que l’injustice, puisqu'il engendre à lui seul les pires injustices par les violences qu'il autorise. Bref, "ordre" ou "désordre", l'injustice demeure, et vu ce qu'est la nature humaine, ce problème n'est pas près d'être résolu.


AVRIL

2 AVRIL

Regard critique sur la chirurgie esthétique ... ou quand Esthétique rime avec Éthique
Jacques MATEU Chirurgien plasticien 


9 AVRIL

L'énigme chinoise. Stratégie, puissance et influence de la Chine depuis la guerre froide
Pierre JOURNOUD
 Professeur d'histoire contemporaine à l'Université Paul Valéry de Montpellier


16AVRIL

Le dilemme éthique ; d'Enron à Fillon, pourquoi font-ils ça ?

Philippe VILLEMUS Enseignant à Montpellier Business School, spécialiste marketing, essayiste, chroniqueur Midi Libre


23 AVRIL

Assemblée Générale

 

10ème Anniversaire de LUT