CONFÉRENCES 2020

JANVIER

7 JANVIER

Les neurosciences : comment faire de son cerveau un allié

Eric GASPAR Professeur de mathématiques, fondateur du projet de neuroéducation Nurosup, auteur de livres

La plus-value de cette présentation réside dans le dévoilement de tous les petits pièges qui nous attendent de par les habitudes ou réflexes du cerveau. Effacement inévitable qui fait craindre à tort que l’on a une pathologie de la mémoire, une capacité du cerveau à réfléchir vite et juste quitte à faire une erreur de temps en temps et ignorer celle-ci ! Pourquoi ne se souvient-on pas si l’on a fermé la porte ? Etc. Bref, se rassurer en dévoilant des réflexes naturels du cerveau, qui vont jusqu’aux faux souvenirs ! Grâce à ces connaissances, s’aider à retarder les dysfonctionnements cérébraux et à faciliter la tâche d’apprentissage.


14 JANVIER

"Lamoricière" Titanic de la Méditerranée
Jean-Pierre PAOLI Ingénieur à la retraite

Janvier 1942. Une terrible tempête de nord-ouest balaie la Méditerranée occidentale : l’anémomètre du Cap Béar se bloque à 200km/h !

C’est le plus noir de la guerre. La France est à demi occupée par l’Allemand.

Un petit cargo quitte Toulon, destination l’Algérie. Au nord de Minorque, pris dans la tempête, il se trouve désemparé et lance un SOS. Le navire le plus proche est un paquebot qui a quitté Alger et rallie Marseille avec 400 personnes à bord. Il se nomme « LAMORICIERE ». Son commandant dévie de sa route pour se porter au secours du petit cargo. Arrivé sur zone, aucune trace de l’infortuné navire. Le paquebot tente de reprendre sa route, mais l’état de la mer et le vent sont tels qu’il n’y parviendra pas. Il lancera à son tour un SOS. Malgré l’approche de 2 autres paquebots et d’un navire de guerre, il ne sera possible de sauver que 93 personnes du LAMORICIERE…

Proportionnellement, le bilan de ce drame qui va soulever beaucoup de questions morales, sera plus lourd que celui du TITANIC.

Souvenons-nous ces pauvres disparus.


21 JANVIER

Quelle médecine pour demain (2): Les médecins et les malades de demain, leurs relations, l'accès aux soins, l'information et la bioéthique

Gilles ROCHE Médecin interniste,  pédiatre, microbiologiste, pharmacologiste, biostatisticien

Dans les décennies à venir, notre médecine ne sera plus la même! Mais que sera t'elle? 

Médecine personnalisée, nanomédecine, médecine à distance, diagnostics automatisés, robots chirurgiens, thérapie génique, lecture du génome individuel en routine, implants minuscules, drones circulant dans l'organisme pour voir et agir, progrès dans la lutte contre le cancer, le paludisme, le vieillissement etc. On s'interrogera sur les questions nouvelles de bioéthique: transhumanisme et immortalité ???


28 JANVIER

Les perturbateurs endocriniens : un scandale sanitaire, moral, économique et éthique

Charles SULTAN Pédiatre en endocrinologie, consultant au CHU de Montpellier, expert santé/alimentation

Si les perturbateurs endocriniens sont présents partout, on les trouve tout particulièrement dans l’alimentation. L’alimentation est même la première source de contamination en raison du contact avec les emballages et de la présence de pesticides. Les fruits, légumes et céréales sont les principaux pourvoyeurs, mais aussi les poissons gras et les additifs alimentaires (E214, E215, E218, E219...), sans compter les contenants, dont les barquettes en plastique dans les cantines scolaires ! Les conséquences sur les enfants, dès le ventre de la mère, sont alarmantes. Ces molécules qui miment, bloquent ou modifient l'action d'une hormone et perturbent le fonctionnement normal d'un organisme : puberté précoce, malformation des organes génitaux, trouble de la fertilité, obésité, cancer, etc.

Depuis 30 ans, le Pr Charles Sultan (Prix mondial d’endocrino-pédiatrie en 2011) alerte sur leurs effets sur les enfants et la nécessité de bannir les perturbateurs endocriniens.


FÉVRIER

4 FÉVRIER

Le Sahara : pas si désert

Frédérique SALAVILLE Professeure agrégée d'Histoire, formatrice académique

Al Sahara, en arabe : le désert. Ainsi, dans le vocabulaire comme dans l’imaginaire, le Sahara est le désert par excellence, espace vide et délaissé par les hommes en raison de son immensité inhospitalière. Pourtant, le Sahara n’a jamais été à l’écart des activités humaines, et ce y compris en des temps passés où les moyens techniques ne pouvaient modérer les effets de son climat. Traversé par les caravanes pendant des siècles notamment à l’apogée de l’empire du Mali, il est aujourd’hui le lieu de flux de plus en plus importants et de plus en plus variés. Riche en ressources naturelles, son contrôle est au cœur d’enjeux géoéconomiques considérables mais aussi géopolitiques puisqu'il implique des états et des organisations non-étatiques, voire terroristes.


25 FÉVRIER

Qui peut être tenu pour responsable ?
Maurice VIDAL Professeur de philosophie, écrivain    

Personne n'est responsable ! Ce que je suis, c'est ce que le monde a fait de moi : c'est mon hérédité, mon passé, mon milieu familial, mon éducation ou mon manque d'éducation, ma classe sociale, ma langue, ma religion ou mon absence de religion, mon idéologie politique ou mon absence d'idéologie politique. J'ai donc été préformé, formé, déformé dans ma manière d'être, de sentir et de penser. Il reste que ce que je suis porte la marque de la conscience de soi, ce qui me rend d'entrée de jeu responsable de mes actes dans le monde. Car le monde, c'est mon monde, que je ne puis séparer de moi puisqu'il n'y a de monde que par moi.


MARS

3 MARS

La guerre d'Indochine ou le crépuscule de l'Empire français (1946-1954)
Pierre JOURNOUD
 Professeur d'histoire contemporaine à l'Université Paul Valéry Montpellier3


10 MARS

Les algorithmes : pour le meilleur et pour le pire

Jean-Michel FONTAINE Master de mathématiques et applications fondamentales

Un ordinateur n’a pas le sens de la morale. Il exécute son programme constitué d’algorithmes créés pour le moment par l’homme. Le matériel est de moins en moins cher, la puissance de calcul continue de croitre et l’association avec les télécommunications permet à l’utilisateur d’espérer des réponses quasi instantanées. Les applications s’exercent dans un champ sans limite et font de plus en plus appel à l’Intelligence Artificielle (IA). IA, base de données, équipements connectés vont nous faciliter voire enjoliver la vie mais… des distorsions volontaires ou non peuvent arriver au résultat inverse.


17 MARS

La femme dans la mythologie gréco-romaine

Daniel Nigoul Professeur agrégé de lettres classiques

La femme dans la mythologie gréco-romaine : Aimante, vengeresse, coupable, victime, salvatrice, rebelle … les adjectifs affluent pour la qualifier. Elle suscite attirance et appréhension.  N’est-elle pas profondément associée aux espoirs ancestraux et aux peurs primitives de l’univers masculin ?


24 MARS

La génétique moléculaire : définition et application

Hervé SEITZ Biologiste, Directeur de recherche CNRS

Alors que la génétique moléculaire prend une place de plus en plus importante dans l'évolution technique de notre société, c'est une discipline assez récente, datant du milieu du XXème siècle, et qui n'a été enseignée au lycée que depuis une trentaine d'années - une bonne part de la population n'a pas eu l'occasion d'apprendre de quoi il s'agissait. Cette conférence se propose de donner, en langage très simple, les explications des phénomènes et des concepts qu'elle met en œuvre, et de discuter ses implications pour la société (OGM, clonage, tests ADN, ...). M. Seitz détaillera notamment les implications de la génétique sur la notion de race animale et humaine.


31 MARS

L'exigence de vérité est-elle compatible avec l'esprit de tolérance ?
Maurice VIDAL Professeur de philosophie, écrivain  

La tolérance consiste à respecter le droit inaliénable de l'individu à penser selon ses propres convictions. Mais que se passe-t-il lorsque ces convictions sont contraires à la vérité ?  Faut-il tolérer l'affirmation selon laquelle "la terre est plate", comme certains l'enseignent encore en 2020 ? Les vérités scientifiques doivent-elles tolérer ce type d'aberration ? Si oui, que valent-elles ? Si non, que vaut la tolérance ? On ne saurait faire fi de la vérité au nom de la tolérance : la vérité doit trancher, dès lors qu'elle prouve ! Le problème n’en est donc pas un, à cette nuance près qu'il n'y a pas que des vérités scientifiques : il y aussi des vérités humaines, et là, tout s'obscurcit !


AVRIL

21 AVRIL

Les jeux olympiques de l'Antiquité

Daniel Nigoul Professeur agrégé de lettres classiques

Les jeux Olympiques de l’antiquité : Les Jeux Olympiques modernes ont une longue histoire qui remonte à l’Antiquité. Si certains éléments des jeux antiques ont été repris de nos jours, d’autres ont été écartés ou profondément modifiés. Qu’en est-il donc de « l’idéal olympique » ? A-t-on su le préserver ?


28 AVRIL

Risques et incertitudes

Philippe VILLEMUS Enseignant Montpellier Business School, spécialiste marketing, essayiste

Nos sociétés modernes et l’économie mondiale sont caractérisées par la complexité, le risque et l’incertitude. Quelle est l’histoire du risque et de l’incertitude. Que sont le risque et l’incertitude ? Quels sont les facteurs qui expliquent la sensibilité croissante aux risques et à l’incertitude ? Comment mieux gérer les risques et accroître la confiance ?


MAI

5 MAI

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE